#CoronavirusOise

Port du masque

La dégradation de la situation sanitaire a conduit la préfète de l’Oise, après avis du directeur général de l’Agence régionale de santé et consultation des élus locaux, à étendre l’obligation du port du masque.

À compter de vendredi 31 décembre 2021 et jusqu’au 31 janvier 2022, le port du masque est obligatoire :

Dans l’ensemble de l’espace public dans les communes de plus de 5 000 habitants (Beauvais, Compiègne, Creil, Nogent-sur-Oise, Senlis, Crépy-en-Valois, Méru, Montataire, Noyon, Pont-Sainte-Maxence, Chantilly, Clermont, Chambly, Gouvieux, La Croix Saint Ouen, Lamorlaye, Liancourt, Margny-lès-Compiègne, Mouy, Saint-Just-en-Chaussée, Villers Saint-Paul).

Et dans l’ensemble du département de l’Oise dans les circonstances suivantes :

  • dans les marchés (dont les marchés de Noël), brocantes et ventes au déballage (et assimilées) ,
  • dans les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public (dont manifestation déclarée, festival, spectacle de rue) mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes et qui ne sont pas interdits en application du décret du 1er juin 2021,
  • dans les parkings, cheminements et, dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties, aux abords des centres commerciaux ,
  • dans les files d’attente, quel que soit leur lieu d'apparition,
  • les jours de classe, dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, et ce 15 minutes avant et après l’ouverture, et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements.

Pour rappel, l’obligation de port du masque ne s’applique pas :

  • aux enfants de moins de onze ans ,
  • dans les locaux d’habitation,
  • aux personnes pratiquant une activité sportive en plein air,
  • aux usagers de deux roues,
  • aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Le respect des gestes barrières, notamment le port du masque, reste nécessaire pour freiner l'épidémie. Ce sont nos comportements individuels et collectifs qui conditionnent le risque de reprise éventuelle de l’épidémie, alors soyons vigilants et responsables, pour nous-même comme pour nos proches.

A compter du 26 novembre 2021, le port du masque est de nouveau obligatoire dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au passe sanitaire (salles de spectacles, restaurant, cinéma...) et les transports publics de voyageurs.

La vaccination reste par ailleurs la meilleure arme contre la Covid-19 et la propagation des variants. La mobilisation doit donc se poursuivre en faveur de la campagne de vaccination.

 

Commerces et établissements recevant du public

À partit du 3 janvier et pour trois semaines : 

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu'au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

Les rassemblements publics et festifs sont des occasions d’importants brassages de la population. Ils sont donc particulièrement risqués d’un point de vue sanitaire. Dans ce contexte, la préfète de l’Oise :

  • A interdit l’activité de danse lors des soirées festives organisées dans les établissements recevant du public,de type L (salles des fêtes, salles polyvalentes, salles communales…)  du vendredi 31 décembre 2021 à 12h00 au samedi15 janvier 2022 à 12h00.
  • A fixé l’heure de fermeture des débits de boissons permanents avec consommation sur place et des bars nocturnes à 2 heures du matin dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022. Les établissements dont l’activité principale est la restauration pourront rester ouverts jusqu’à 3 heures du matin dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, pour la seule partie restauration.
  • A interdit toute consommation d’alcool sur la voie publique du 31 décembre 2021 à 20h au 1er janvier 2022 à minuit, ainsi que la vente, le transport et l’utilisation sur la voie publique des artifices de divertissement de catégorie F2 et F3 (sauf professionnels autorisés) entre le 24 décembre et le 2 janvier. Il est également interdit, du 31 décembre à 8h jusqu’au 1er janvier à minuit, de distribuer, transporter, vendre et acheter du carburant dans des bidons ou récipients transportables (en particulier le carburant).


Passe sanitaire

Un projet de loi sera soumis au Parlement pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».